Interview de Juliet, fondatrice d’Alcopedia

 Interview de Juliet, fondatrice d’Alcopedia

– Qui se cache derrière les livres et spiritueux d’Alcopedia?

Derrière la couverture des beaux livres Alcopedia reliés à l’ancienne, il y a Juliet, française de 27 ans, passionnée par les alcools et les livres anciens. Mais surtout, derrière Alcopedia se cache un patrimoine culturel exceptionnel, un savoir-faire développé pendant des siècles pour produire les spiritueux les plus fins, Cognac XO Claude Thorin, Calvados 20 ans d’âge du Domaine de la Mérité et Whisky Single Malt G. Rozelieures, que Juliet adore partager et aimerait faire découvrir aux amateurs de bonnes choses…

 

– Comment est née la marque?

La marque Alcopedia est créée de la rencontre entre deux univers : les spiritueux rares, produits par des passionnés qui, de générations en générations perfectionnent leur produit, et l’univers des livres anciens. On retrouve la recontre de ces univers dans le nom Alcopedia, que j’ai inventé : c’est la contraction du préfixe « alco » en référence aux alcools et du suffixe grec « pedia » qui signifie « apprendre ». Alcopedia c’est donc l’Encyclopédie des Alcools ; non sans humour, on pourrait ajouter que le meilleur moyen d’en apprendre sur les alcools restant de les goûter, la bouteille dans le livre Alcopedia prend donc toute la mesure de son rôle !

 

 – Comment t’es venu ce concept ?

Mes parents produisent du Calvados en Normandie, ce qui a influencé mon intérêt pour l’univers des alcools. Ma passion pour les livres anciens vient de mon grand-père maternel, qui restaurait ces ouvrages d’art avec une patience méticuleuse. Pour moi, ce sont des objets magnifiques. L’alliance des livres reliés à l’ancienne et des alcools rares m’a semblé une évidence : de l’extérieur, on admire une belle reliure sans connaître ses pages, comme la robe d’un alcool miroite de reflets. Comme il faut lire un livre pour le comprendre, il faut déguster un alcool pour en saisir ses subtilités.  Quand on déguste un alcool, on a envie d’en savoir plus sur son histoire, sa fabrication, ce qui le rend unique… et le format d’un livre participe à cette histoire. Pour garder l’esprit d’une bibliothèque, les livres sont édités en 3 formats (livre de poche, demi-folio et in-folio), on peut « lire » un alcool ou organiser une dégustation comparative avec une trilogie.

 

– Qu’est ce qui te plaît le plus dans ce boulot ?

J’ai la chance de travailler sur plein de choses différentes, aussi bien rencontrer des producteurs d’alcools, que superviser la production des livres, l’embouteillage, mais aussi communiquer sur la marque, gérer les objectifs de vente… J’adore l’esprit start-up qui me permet d’être très réactive et rapide, pas besoin de demander à un n+1…+2…+3, si j’ai une bonne idée pour Alcopedia, je peux la mettre en œuvre immédiatement ! Cette agilité est une vraie force et il me serait coûteux d’y renoncer. Au niveau d’Alcopedia, ce qui me plaît par-dessus tout c’est de pouvoir parler des alcools sélectionnés car je les connais bien, j’ai été rencontré chacun des producteurs, visité les distilleries et les chais. C’est passionnant !

 

– Ton produit (spiritueux) préféré ?

Quelle question difficile ! Chacun des spiritueux que j’ai choisi de présenter dans les livres Alcopedia est un coup de coeur ! Chacun a sa façon, et pour des moments différents… Le Calvados que j’ai choisi est un cru exceptionnel, assemblages de très vieux Calvados (l’eau-de-vie la plus jeune entrant dans sa composition a 20 ans), c’est un alcool intense dont quelques gouttes emplissent d’émotions. Le Cognac est riche en symboles : c’est le spiritueux le plus renommé de la planète et pourtant les jeunes de moins de 30 ans ne le consomment quasiment jamais…quel dommage ! Il faut le découvrir et en comprendre la complexité ! Le Whisky d’Alcopedia a été pour moins une révélation… Jusqu’à il y a seulement quelques années, le Whisky était un alcool que je ne connaissais que très peu, celui-ci est la meilleure introduction qu’il soit pour comprendre la subtile alchimie qui donne un côté tourbé à ce nectar et déjà arriver à l’apprécier.

 

– Un projet/ Une envie folle ?

Plein de projets fous ! Si je ne devais en citer qu’un ce serait de partir au Mexique découvrir le monde de la Tequila dont nous n’avons en Europe qu’une piètre image d’un alcool blanc prêt à être consommé en shots ou en cocktails ! Au Mexique, la Tequila est un spiritueux prestigieux qui est vieilli et consommé avec les mêmes égards que les plus grands vins français. J’adorerais découvrir sa production, tellement différente des alcools européens !

 

– Une actualité à partager ?

Ca date d’il y a déjà un an, mais j’admire l’initiative d’Emma Watson avec son cercle de lecture « Our Shared Shelf » : pour promouvoir la lecture, elle n’a pas hésité à cacher des livres dans le métro de Londres. Le 8 mars, pour la journée de la femme, elle a fait distribuer des livres dédicacés dans le métro de Montréal. Une belle incitation à la lecture !

 

Merci pour votre intérêt !

Suivez Alcopedia sur les réseaux :

facebook : https://www.facebook.com/alcopedia/

instagram : https://www.instagram.com/alcopedia/

linkedin : https://www.linkedin.com/company/alcopedia/

Phone: 123-456-7890
Fax: 098-765-4321
Chicago, IL 60606
123, New Lenox