La tourbe : qu’est ce que c’est ?

Pour décrire un Whisky, le dégustateur parlera souvent de son aspect plus ou moins tourbé.

Mais qu’est-ce que la tourbe exactement ?

La tourbe est une matière végétale issue du sol. Elle est formée par l’accumulation de mucus dans une zone humide qualifiée de tourbière. Les tourbières sont des équilibres fragiles, dont la composition est principalement faite de matières organiques.

Il est fréquemment dit que seuls les Whiskys Ecossais sont authentiques car fabriqués avec la tourbe locale. Mais la tourbe n’est pas du tout exclusive à l’Ecosse ! Elle est certes très répandue en Ecosse, mais se retrouve dans de nombreux sols ailleurs en Europe, et notamment dans le bassin lorrain et dans les Vosges, où les sols abritent d’anciens volcans et ont laissés un terroir de tourbières exceptionnelles.

Quel rapport avec le Whisky ?

Le malt (les grains d’orge germés) avant d’être distillé est séché. Traditionnellement, pour le sécher, les producteurs utilisent divers matériaux : bois, tourbe (souvent gaz aujourd’hui). Les producteurs utilisant la tourbe comme combustible vont imprégner leurs eaux-de-vie de notes tourbées. En effet, en brûlant la tourbe dégage des phénols qui vont parfumer les grains d’orge, et se ressentiront dans l’eau-de-vie (avec subtilité et élégance, c’est là tout le secret du maître-distillateur).

Les amateurs, pour classer le niveau de tourbé d’un Whisky le mesure en ppm (partie par millions), c’est la quantité de phénols restant sur matière sèche. Le Whisky présenté par Alcopedia développe un beau tourbé, fin et délicat, assez emblématique de la tourbe « à la française » répondant au goût d’un consommateur averti.

Phone: 123-456-7890
Fax: 098-765-4321
Chicago, IL 60606
123, New Lenox